Fandom

Concept de Cuisson Solaire

Jean Fléchon

285pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Jean Fléchon.jpg

Pr. Jean Fléchon

Introduction

En 1970 sur proposition de l'UNESCO, j'ai accepté de participer à la création d'un Centre de Recherche, à l'Ecole Normale Supérieure de Bamako, Centre destiné à la formation de professeurs de L'Enseignement Supérieur Malien.

Les étudiants retenus pour cette activité, choisis sur dossier, étaient tous des professeurs de l'enseignement secondaire qu'il convenait de préparer et d'entraîner à la soutenance de thèses de troisième cycle.

Le choix du sujet étant libre, j'ai pensé que, dans l'ambiance d'un pays tropical en développement, il serait utile de travailler dans un domaine susceptible d'améliorer les conditions de vie locales, en utilisant l'excès d'énergie apporter par le soleil pour des applications médicales et domestiques, déjà exploitées par l'emploi de cellules photovoltaïques. Il fallait alors trouver autre chose.

Réfrigérateur solaire photothermique Coldfego

Obtenir du froid, par photothermie, à l'aide d'un dispositif nouveau, permettrait la conservation des denrées périssables, en particulier, les vaccins.

C'est ainsi qu'après plusieurs années de recherche sur place et au laboratoire à Nancy, j'ai pu mettre au point avec la collaboration de Gervais Godmel, un système photothermique utilisant la physico-chimie, un procédé simple, rustique, efficace, adapté à ces régions et qui, grâce aux conseils de l'O.M.S, et à l'appui de l'ANVAR, a fait l'objet d'un brevet international conduisant à une industrialisation, actuellement agrée par l'O.M.S (M. Zaffran) et à un contrat université-industrie.

Des essais de plusieurs années sur le terrain, pilotés par Pasteur-Mérieux, à Bulsa (Burkina-Faso) ont largement confirmé l'efficacité du système.

D'autres tests à Cali (Colombie) dans un laboratoire de l'O.M.S ont été à l'origine de l'agrément.

Depuis quelques années, des appareils industrialisés fonctionnement à Boulsa (Burkina-Faso) et à l'Institut Pasteur à Dakar.

Autres essais à Madagascar, Haïti, Sierra Leone, Seychelles et Triest (Italie).

Stérilisateur étuve solaire Sterisol

Pour compléter cette technique, j'ai pensé qu'avec des capteurs analogiques à ceux retenus pour le froid, on pourrait mettre au point et industrialiser une étuve solaire destinée à la stérilisation des appareils médicaux, la cuisine domestique et à la production d'eau douce.

Avec André Kotowski, Docteur ès-Sciences, nous avons réalisé, au laboratoire, un prototype que nous avons testé, sans problème, durant des années, sur le toit de la Faculté des Sciences, Université Henri Poincaré Nancy 1.

Toujours en accord avec l'O.M.S , des essais positifs ont été réalisés sur le terrain, à Bamako, par le Centre National d'immunisation (Dr. Konaté).

Deux autres stérilisateurs industrialisés ont été livrés à l'O.M.S et envoyés en Indes (région de Madras) et au Tchad à N' Djamena.

Note

Pr. Jean Fléchon, l'auteur de ces inventions, est le professeur émérite, ancien responsable du Laboratoire de Physique de Dépôts Métalliques, Faculté des Sciences, Université Henri Poincaré Nancy 1, 54506 Vandoeuvre-lès-Nancy (France).

Voir aussi

Liens externes

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard